LA PART D'ELLE

COUVERTURE

Première page

C'ÉTAIT UN DE CES AUTOMNES, flamboyant comme un été, en octobre 2018. J'avais pour une fois pris quelques congés pour passer du temps avec elle, Rose, ma mère, et me laisser conter notre histoire commune et nos vies mêlées puis séparées, la sienne enfin paisible après avoir affronté tous les désespoirs et la mienne trop occupée à aider les exclus de notre humanité pour se poser au coeur d'un amour, d'une famille ou même d'un village.  Il faisait lourd sur la mer encore tiède. Nous virevoltions dans une parenthèse de bonheur et plongions dans le roman de nos vies, passionnément, délicieusement, bercées de rires, complices de nos secrets éclatés comme des bulles de savon fragiles. Plus qu'heureuses, nous nous sentions libres et légères, presque nues, à coeur ouvert.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam